Compléments alimentaires : attention au dopage involontaire.  Abonné

Par
David Paitraud -
Publié le 26/06/2017

Certains compléments alimentaires contiennent des produits dopants. En cas de conseil officinal avant une épreuve sportive, mieux vaut vérifier ce point pour ne pas faire risquer au client une disqualification. Considérant le pharmacien comme un acteur de prévention du dopage, le ministère des sports et l'Ordre des pharmaciens ont établi à son attention en janvier 2016 une fiche professionnelle (disponible sur www.sports.gouv.fr).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte