Perfusion à domicile

À Compiègne, explication de texte de l'arrêté Perfadom  Abonné

Publié le 11/07/2016
Que le pharmacien reste l'acteur majeur du maintien à domicile est l'enjeu du nouvel arrêté sur la perfusion à domicile. Malgré sa complexité qui demande des explications.
formatrice

formatrice
Crédit photo : JG

« L'arrêté Perfadom est effectif depuis le 1er mai 2016, mais il évolue encore du fait d'un travail interprofessionnel, et qui met le pharmacien de ville dans son rôle de coordonnateur. Cela devient logique, affirme Sophie Sergent, pharmacienne à Liévin (Pas-de-Calais) et membre du bureau national de la FSPF, en charge notamment des URPS. Cet arrêté est relativement complexe, mais il s'agissait de contenir le poste des Listes des produits et des prestations (LPP), c’est-à-dire tout ce qui touche à la nutrition parentérale et à la perfusion à domicile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte