Pharmaciens et médecins

Communiquer pour mieux coopérer  Abonné

Publié le 16/05/2013
Quelques semaines après avoir débuté, le cycle de réunions organisées par « le Quotidien du Pharmacien » et « le Quotidien du Médecin », en partenariat avec les Laboratoires Mylan, démontre la volonté des acteurs du premier recours de communiquer davantage. Un échange devenu primordial à l’heure où le parcours de soins du patient est devenu un véritable enjeu pour des médecins et des pharmaciens désireux d’améliorer sa prise en charge.

ÉCHANGER. Un maître mot pour les professionnels de santé. Et, en particulier, pour les acteurs du premier recours que sont les médecins généralistes et les pharmaciens d’officine. Qu’ils soient Albénassiens, Alréens, Carcassonnais, Castelroussins, ou Carryens, tous font le même constat : point de coopération efficace sans communication ! Et, du sud à l’ouest de la France, ce même message revient, presque lancinant : praticiens et officinaux ont besoin de mieux se connaître pour bien travailler ensemble.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte