Terminaux bancaires, gestion des espèces, imprimantes de comptoir

Comment mieux sécuriser les moyens de paiement et d’encaissement  Abonné

Publié le 17/09/2013
De nombreux équipements existent pour sécuriser le paiement et l’encaissement au comptoir. De l’indispensable lecteur de cartes bancaires jusqu’aux imprimantes éditrices de tickets de caisse en passant par divers matériels liés à la gestion des espèces ou la vérification des chèques, le marché a beaucoup à offrir. Une offre qui commence notamment par des solutions logicielles. Mais ces équipements sont fournis par des acteurs aux profils divers, et cela n’aide pas toujours pour avoir une approche rationnelle et choisir ce qu’il faut pour sa pharmacie. D’autant que ce sujet n’est prioritaire ni pour les pharmaciens, ni pour un grand nombre de leurs fournisseurs.

AU PREMIER ABORD, les différents matériels relatifs au paiement et à l’encaissement peuvent paraître disparates, sans qu’il n’y ait de véritable logique d’équipement qui guiderait leur acquisition. De fait, la diversité des fournisseurs empêche de penser ces investissements de manière globale, ne serait-ce que parce que les terminaux de paiement électroniques (TPE), pour lire les cartes bancaires, sont le plus souvent fournis par la banque du pharmacien. Ce qui conduit les éditeurs à ne pas insister sur ce créneau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte