Comment les pharmacies certifiées accueillent les patients durant l'épidémie

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 24/03/2020
qualité

qualité

Pour continuer à travailler à l'officine en toute sécurité en cette période épidémique de COVID-19, Pharma Système Qualité met à disposition de tous les confrères ses recommandations destinées aux pharmacies certifiées.

En cinq grands chapitres, l'association Pharma Système Qualité (PHSQ) détaille les points auxquels les pharmaciens doivent porter attention pour continuer leur activité dans le cadre de la pandémie de COVID-19, en toute sécurité pour l'équipe et dans le respect de consignes émises par les pouvoirs publics et les autorités sanitaires. Très complète, cette fiche mémo, réalisée avec la contribution de pharmaciens de terrain, balaie tous les aspects ayant trait à la façon de se tenir parfaitement informé, à la sécurité des collaborateurs, à la gestion des disponibilités, au parcours patient et à la délivrance de certains produits.

Parmi les grands principes concourant à protéger l'équipe officinale, PHSQ conseille d'afficher les mesures d'hygiène à appliquer, comme : rappeler le nettoyage régulier des mains, favoriser le séchage avec des serviettes en papier. Il convient aussi de porter une nouvelle blouse tous les jours qui doit être lavée régulièrement à 60 °C. La partie « repas dans la salle de repos » préconise de diviser les équipes en plusieurs services, y limiter le chauffage dans la pièce, laver et sécher la vaisselle avec une serviette en papier à jeter (et non laisser sécher sur l'égouttoir) et la ranger immédiatement. Plus généralement, la désinfection avec un produit adéquat (pas d'alcool seul) doit être réalisée régulièrement pour la sonnette, les poignées de portes, les paillasses, les téléphones, les claviers, les tablettes, les stylos… et le matériel de location. Enfin, la réception des prestataires (livreurs, coursiers, facteurs…) doit se faire de préférence par l'arrière de l'officine en prévoyant pour eux une zone d'attente et la mise à disposition de gel hydroalcoolique.


Source : lequotidiendupharmacien.fr