Un pharmacien chez les pompiers

Commandant Stéphane Galy  Abonné

Publié le 20/05/2010

En prenant, en 2002, la responsabilité du service pharmacie des sapeurs pompiers de la Corrèze, Stéphane Galy, 40 ans, répondait à une double vocation : exercer un métier pour lequel il avait été formé et diplômé (faculté de Limoges) et s’impliquer dans le service des soldats du feu. Auparavant salarié dans l’industrie, il a rejoint ce corps d’élite par envie de servir, mais aussi pour donner à sa carrière professionnelle une nouvelle orientation passionnante.

Une double vocation

Une double vocation
Crédit photo : J.-P. G.

« IL Y A UNE FORMATION à suivre, explique Stéphane Galy, attachée à nos différentes missions. Un pharmacien de pompiers gère la boutique en tant que telle – stock de médicaments, matériel médical, oxygène, équipement, etc. – spécialités auxquelles j’ai ajouté les risques chimiques. Ceci inclut les transports dangereux, les accidents dans les entreprises manipulant des produits, etc., avec, bien entendu, là encore des cursus complémentaires à suivre. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte