HUMEUR

Clowns  Abonné

Publié le 30/10/2014

Quand j’étais gosse, les clowns, loin de me faire rire, me terrorisaient. D’une façon générale, je n’ai aucun goût pour le burlesque qui, pour parvenir à une sorte de paroxysme, passe souvent par une feinte violence. Je n’ai jamais mis les pieds dans un cirque. Mon irrépressible phobie pour les clowns est maintenant justifiée par ces incidents sérieux qui se sont produits un peu partout en France et inquiètent la population : des hommes déguisés en clowns agressent les passants. Ils portent parfois des battes de base-ball ou des couteaux. La police est sur les dents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte