Clochemerle revisité  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 12/10/2017

Le cas de la Catalogne est comparable à toutes les tentations séparatistes qui se manifestent non seulement dans la péninsule ibérique, mais en Italie, en Belgique ou ailleurs. Curieusement, l'indépendantisme traduit la recherche du plus petit dénominateur commun. Mon pays, c'est mon village, c'est ma rue, c'est ma maison. La sécession est inspirée par la misanthropie : l'enfer, c'est les autres, l'autre région, l'autre ville, l'autre rue, le voisin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte