Prévention du cancer colo-rectal

Cibler ceux qui sont le plus à risque  Abonné

Publié le 23/02/2012
La 4e Journée nationale de prévention du cancer
Pour réduire la mortalité par deux, il faudrait augmenter le nombre de coloscopie de 30 %

Pour réduire la mortalité par deux, il faudrait augmenter le nombre de coloscopie de 30 %
Crédit photo : S Toubon

LE CANCER colo-rectal figure, en France, au troisième rang des cancers les plus fréquents. Environ 40 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année, et il est responsable de 18 000 décès. Le 27 mars aura lieu la 4e journée nationale d’information gratuite sur la prévention du cancer colo-rectal par coloscopie. Cette journée est conduite par un comité de pilotage, sous l’égide de la Fédération des spécialistes des maladies de l’appareil digestif (FSMAD).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte