Faire connaître et apprécier la phytothérapie

Christine Marchand et Sophie Maillard : l’école des plantes  Abonné

Publié le 17/09/2013
Au cœur d’Angoulême, cette pharmacie très féminine se spécialise avec bonheur dans l’herboristerie. Pour faire connaître et apprécier ces thérapies naturelles, ses deux titulaires organisent des séances pédagogiques qui remportent un franc succès.

POUR Christine Marchand et Sophie Maillard, le bonheur se trouve dans les produits des prés. Associées depuis trois ans au centre du vieil Angoulême, à deux pas du palais de Justice, elles ont ouvert un rayon dédié aux plantes médicinales, qui n’a cessé depuis de s’étendre, tout en leur apportant une certaine notoriété. Aidées de leurs deux préparatrices – Hélène et Magalie – elles ont réussi à optimiser cette activité en la dynamisant par des animations publiques, avec le soutien des laboratoires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte