Le vrai choc de compétitivité

Chômage : ce que Hollande peut faire  Abonné

Publié le 13/05/2013
Contrairement à ce qu’en dit une presse sévère, François Hollande a adopté depuis un an des dispositions utiles qui permettent d’espérer une meilleure compétitivité des entreprises françaises et un début de réduction du chômage. Parmi ces mesures, la loi sur la flexibilité et la sécurisation du travail ainsi que le crédit compétitivité accordé aux entreprises ouvrent le chemin d’une réindustrialisation progressive du pays. Le hic, c’est que les Français ne constatent pas du tout une amélioration du marché du travail. Il faut donc compléter ces mesures.

LE PLAN d’investissements annoncé la semaine dernière devrait contribuer à la création d’emplois. Il est seulement regrettable que, au nom de la « désarkozysation », le président ait interrompu le projet comparable que son prédécesseur avait lancé, et dont l’ampleur était plus grande, pour se rallier au même procédé moins d’un an plus tard. Ce qui tend à montrer que tout ce que M. Sarkozy avait fait n’était pas forcément mauvais. Le retour à des méthodes condamnées un peu vite par le pouvoir actuel implique d’ailleurs un retour aux attitudes plus volontaristes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte