Numérisation du plus ancien journal pharmaceutique britannique

« Chemist and Druggist » : 157 ans de pharmacie à portée de clic  Abonné

Publié le 03/10/2016
Située au cœur de Londres, la bibliothèque Wellcome d’histoire de la médecine est l’une des plus riches du monde dans le domaine de l’histoire de la santé. Comme d’autres institutions du même type, elle numérise petit à petit certaines de ses collections, et a récemment mis en ligne le plus ancien journal pharmaceutique britannique, que l’on peut désormais feuilleter aussi facilement que l’édition en ligne du « Quotidien »… un jeu passionnant, instructif et parfois même addictif !
photo3

photo3
Crédit photo : dr

photo1

photo1
Crédit photo : DR

photo5

photo5
Crédit photo : dr

photo2

photo2
Crédit photo : DR

photo4

photo4
Crédit photo : dr

Publié sans interruption depuis octobre 1859, d’abord mensuellement puis chaque semaine, le journal « Chemist and Druggist » se démarquait des autres publications pharmaceutiques de l’époque par ses informations pratiques, très axées sur les besoins quotidiens des pharmaciens, à l’inverse de ses concurrents plus scientifiques et plus universitaires. En France, en dehors des journaux scientifiques de pharmacie qui remontent au début du XIXe siècle, le premier journal spécifiquement officinal, « l’Union pharmaceutique », voit le jour en 1860, mais disparaît en 1910.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte