L'histoire infinie de nos origines

Chassés du Paradis  Abonné

Par
André Masse-Stamberger -
Publié le 26/10/2017
Les êtres humains ne peuvent pas vivre sans histoires. Celle-ci est la plus ancienne et la plus connue. Après « Quattrocento » (Flammarion, 2013), Stephen Greenblatt, professeur de littérature anglaise à Harvard, retrace dans « Adam & Ève » les infinies torsions et interprétations du récit le plus célèbre de l’Humanité.
Idées-Adam et Eve

Idées-Adam et Eve

Les éléments sont connus : Dieu a créé Adam et Ève et les a placés nus et sans honte dans un jardin des délices. Il leur a dit qu’ils pouvaient manger de tous les arbres, à l’exception du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Ils mourraient s’ils enfreignaient cette interdiction. Mais un serpent convainquit Ève, qui mangea du fruit défendu et en donna à Adam. Alors leurs yeux s’ouvrirent et, voyant qu’ils étaient nus, ils cousirent des feuilles de figuier pour se couvrir le corps.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte