Questions sur ordonnance

Charlotte F., 4 ans, 15,4 kg  Abonné

Par
Publié le 18/11/2019
Petites plaques rouges de quelques millimètres confluant en larges plages mais laissant entre elles une zone de peau saine, éruption ayant débuté sur le visage pour s'étendre progressivement : Charlotte est atteinte par la rougeole. Née en 2015, la petite fille n’a pas été vaccinée contre cette affection en raison d’une méfiance des parents à l’égard des vaccins peu intelligible. Depuis janvier 2018, le vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole) est devenu obligatoire à l'âge de 12 mois (il était déjà fortement recommandé dans le calendrier des vaccinations) avec administration de la seconde dose à l'âge de 16-18 mois. L’ordonnance du médecin est simple. Une fois cet épisode passé, les parents, visiblement marqués par cette maladie illustrative du risque infectieux bien réel encouru, sont résolus à faire vacciner Charlotte (schéma de rattrapage : deux doses à 1 mois d’intervalle).

Doliprane poudre sachet 200 mg       1 sachet matin, midi et soir durant 5 jours

Atarax sirop 2 mg/ml                         15 mg (7,5 ml) le soir au coucher durant 5 jours.

 

Quels principes actifs ?

Le paracétamol (Doliprane) est indiqué ici comme antipyrétique.

L'hydroxyzine (Atarax), un anti-H1 aux propriétés anticholinergiques, est prescrite comme sédatif.

Et les posologies ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte