Entre rigueur et rêverie

Charles Ducroux, pharmacien et peintre  Abonné

Publié le 03/06/2010
De la rigueur du pharmacien ou de la rêverie du peintre, qui l’emporte ? Se défendant de toute imagination, Charles Ducroux voit des scènes, en relève un détail qui deviendra peinture, et œuvre.
L’expression de Charles Ducroux, au pays des Impressionnistes.

L’expression de Charles Ducroux, au pays des Impressionnistes.
Crédit photo : JG

« JE CRAINS un peu d’avoir trouvé un style, mais je cherche à ne pas m’y enfermer. Je ne veux pas faire du Ducroux toute ma vie », affirme Charles… Ducroux, peintre et pharmacien adjoint à Perriers-sur-Andelle, dans l’Eure. C’est tout en suivant ses études de pharmacie que le père d’un copain, enseignant la peinture, lui fait découvrir « son aptitude à dessiner : une révélation ». Le futur pharmacien va bientôt ajouter à sa première passion, la photographie, un nouveau moyen d’expression, la peinture, et en faire une synthèse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte