Changer la législation  Abonné

Publié le 14/02/2011

En réponse à l’intervention de Fatiha Djegaoud, le chef de l’État a rappelé la difficulté de traiter la délinquance des mineurs. « Le tribunal pour enfants n’est plus adapté. Il faut changer la législation et réfléchir à de nouvelles mesures », a t-il estimé. Autres indications de Nicolas Sarkozy, l’entrée des jurys populaires dans les tribunaux correctionnels et le développement de la vidéosurveillance. Selon le président, le taux d’élucidation des crimes et délits est aujourd’hui de 40 %.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2811