Champignons : le risque toxique  Abonné

Publié le 30/08/2010
La plupart des empoisonnements par les champignons résultent d’une insuffisante connaissance des espèces et de leurs habitats : c’est la cueillette familiale d’espèces douteuses qui est à l’origine d’intoxications fréquentes notamment en automne. Les intoxications sont distinguées en grands syndromes qu’il importe de connaître.

Les mots du client

- « Ma mère reconnaît les champignons toxiques grâce à une cuillère en argent.

- Est-il vrai que parfois seule une greffe de foie peut sauver d’une intoxication par un champignon ?

- Une intoxication par des champignons peut-elle donner des signes plus d’une demi-journée après les avoir mangés ?

- Mon voisin a été pris de délire après avoir mangé des champignons…

- On dit qu’alcool et champignons ne font parfois pas bon ménage ! »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte