Humeur

C'est mon boulot  Abonné

Par
Publié le 16/05/2019

Je vais vous surprendre : je n'ai eu aucun mal, cette année comme la précédente, à faire ma déclaration de revenus sur Internet. Vous auriez pensé, comme tous mes proches, que je suis nul dans ce genre d'exercice. Eh bien, non, je m'en tire très bien. En revanche, je vois dans cette procédure un argument pervers pour réduire le nombre de fonctionnaires. Dans le public comme dans le privé, on a trouvé le moyen de faire des économies en personnel. C'est simple : on demande au consommateur d'accomplir le travail pour lequel, jadis, il y avait un préposé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte