EN BREF

Cession de l’officine  Abonné

Publié le 06/11/2014

EN VERTU de la loi Hamon du 31 juillet 2014, les salariés ont désormais droit à une information en cas de projet de cession de l’officine, afin que les adjoints qui le souhaitent puissent éventuellement présenter une offre. Il en est de même en cas de projet de cession des parts sociales donnant accès à la majorité du capital de la société. La cession intervenue en méconnaissance de ces dispositions pourra être annulée à la demande de tout salarié. Le décret d’application de la loi est paru au « Journal officiel » du 29 octobre et s’applique à compter du 1er novembre 2014.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte