À la ville comme à la campagne

Ces pharmacies au bord du gouffre  Abonné

Publié le 10/06/2010
La date de la prochaine réunion du groupe de travail sur l’évolution de la rémunération n’est pas encore fixée. Pourtant, il y a urgence, martèlent les syndicats d’officinaux. Sur le terrain, la situation est en effet inquiétante, à la ville, mais aussi à la campagne.
En Île-de-France, les croix s'éteignent au rythme d'une par ssemaine





verte etteinte fermee

En Île-de-France, les croix s'éteignent au rythme d'une par ssemaine verte etteinte fermee
Crédit photo : S Toubon

PLUS PERSONNE ne le conteste : l’économie de l’officine est mal en point. Même l’agence de notation financière Coface le remarque. Dans un rapport de mars 2010, cité par « Le pharmacien de France » de juin, elle relève que « la pharmacie dans son ensemble et la pharmacie d’officine en particulier font face à une explosion des défaillances depuis 2008 ». Aujourd’hui tous les indicateurs économiques de l’officine sont dans le rouge. Le chiffre d’affaires stagne, la marge (en euros) baisse, les trésoreries sont tendues et les faillites se multiplient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte