Certification : cinq pièges à éviter  Abonné

Par
David Paitraud -
Publié le 30/04/2018

• S'engager sans conviction : être convaincu de l'intérêt de la démarche qualité est fondamental pour mener à bien le projet ;
• Viser uniquement la certification : la certification n'est pas l'objectif ultime. La démarche qualité doit être portée sur le long terme ;
• Déléguer à 100 % l'élaboration du système qualité : l'implication du titulaire est essentielle pour le succès du projet ;
• Devenir perfectionniste : le risque est de s'enfermer dans des procédures fastidieuses et inexploitables ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte