Ce qu'ils en disent :  Abonné

Publié le 16/03/2009

- Pr Alain Baumeloup, président du groupe de travail automédication à l'AFSSAPS. Dans le rapport sur l’automédication corédigé avec Alain Coulomb, il rappelle que « le libre accès n'était pas proposé pour augmenter les volumes de vente, mais pour développer une démarche personnelle d'éducation thérapeutique et d'observance ». M.Baumeloup demande aux officinaux de ne pas mêler dans un même rayon médicaments et compléments alimentaires. Car pour lui, « la notion de médicament a été dévalorisée ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte