Feu vert officiel pour une nouvelle mission

Ce qu’il faut savoir sur le pharmacien correspondant  Abonné

Publié le 14/04/2011
Mesure phare de la loi Hôpital, patient, santé et territoires (HPST), le « pharmacien correspondant » est enfin devenu réalité. Le décret permettant son entrée en vigueur vient en effet de paraître au « Journal officiel ». Quels changements pour l’exercice professionnel ? Qui peut devenir correspondant ? Quelles sont les modalités à remplir ? Sera-t-il rémunéré ? « Le Quotidien » vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle mission confiée aux officinaux.
L’officinal pourrait être amené à ajuster les posologies

L’officinal pourrait être amené à ajuster les posologies
Crédit photo : S. toubon/« le quotidien »

ENFIN, c’est fait : le décret permettant aux officinaux d’assurer le rôle de « pharmacien correspondant » a été publié au « Journal officiel ». Cette nouvelle mission, prévue par la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) de juillet 2009, ouvre de nouveaux horizons pour les pharmaciens qui voient leurs compétences élargies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte