La crise de la dette

Ce qui nous attend  Abonné

Publié le 10/05/2010
Deux éléments d’évaluation sont importants dans l’analyse de la crise de l’euro et de la dette : les mesures à prendre en France dans l’immédiat et la réforme indispensable du système financier international. Comme l’a démontré la crise grecque, même un gouvernement socialiste doit prendre des mesures draconiennes pour réduire la dépense de l’État.

NICOLAS SARKOZY et Angela Merkel ont publié dans « le Monde » une lettre qu’ils ont adressée à Herman Van Rompuy, président de l’Union européenne, et José Manuel Barroso, président de la Commission européenne. Il s’agit d’instructions (ce qui témoigne de l’influence de la France et de l’Allemagne dans les décisions de l’Union) sur la politique financière et économique que l’UE doit adopter.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte