Ce qui changera en 2013  Abonné

Publié le 27/01/2011

À partir de fin 2013, trois situations se présenteront aux assurés sociaux d’un État membre qui se font soigner dans un autre pays membre.

- En cas d’urgence, le traitement sera entièrement pris en charge à l’étranger, comme il le serait dans le pays d’origine du patient, que ce soit en ambulatoire ou a l’hôpital.

- En cas de traitement non urgent, le traitement ambulatoire sera pris en charge sans autorisation préalable, au tarif payé par le pays d’origine, mais à condition qu’il soit remboursable aussi dans le pays d’origine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte