Catherine Lemorton : « Nous ne toucherons pas à la convention »  Abonné

Publié le 10/05/2012
Pharmacienne à Toulouse, Catherine Lemorton fait partie de ceux qui pourraient être nommés à la Santé. Au lendemain de la victoire de François Hollande, la députée PS de Haute-Garonne explique au « Quotidien » ce qu’il faut attendre de l’élection du candidat socialiste.
La maire PS de Lille et candidate à la direction de son parti, Martine Aubry (G), s'adresse aux...

La maire PS de Lille et candidate à la direction de son parti, Martine Aubry (G), s'adresse aux...
Crédit photo : AFP

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. – L’élection de François Hollande peut-elle changer les orientations prévues par la nouvelle convention pharmaceutique ?

CATHERINE LEMORTON. – Absolument pas. Nous ne toucherons pas à la convention. Nous serions même plutôt tentés d’accélérer le volet coopération entre professionnels de santé. Il me paraît nécessaire et indispensable de mettre en place rapidement cette coopération pour pallier les déserts médicaux. Mais attention, il ne s’agit pas de prendre la place des médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte