Pharmacienne et céramiste

Catherine Le Baron sur le chemin du Ginkgo  Abonné

Publié le 17/03/2011
Les aléas de la vie ont ramené Catherine Le Baron à un loisir de jeunesse, la céramique, qu’elle pratique aujourd’hui en art de vie, parallèlement à ses activités officinales.

Crédit photo : JG

« LA CÉRAMIQUE allie un côté sensoriel, créer, toucher, voir des formes, et un côté chimiste en créant des émaux, des mélanges sans savoir où l’on va. Il faut peser, c’est rigoureux comme en pharmacie, ou dans le droit. » En quelques mots, Catherine Le Baron résume ses passions, sa formation, sa carrière, ses ambitions. Elle était céramiste amateur avant de délaisser ce loisir d’alors pour ses études de pharmacie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte