Cas de comptoir  Abonné

Par
Publié le 13/07/2017

Le contexte :

Une femme enceinte se plaint d'un mal de dos. Elle vous demande une crème anti-inflammatoire à base de diclofénac, qui la soulage habituellement.

Votre conseil :

Votre patiente est au cinquième mois de sa grossesse. Les AINS peuvent théoriquement être utilisés pendant les 5 premiers mois. Cependant, le risque est que cette patiente utilise le gel de diclofénac au-delà. Vous préférez l'orienter vers une ceinture lombaire, qui la soulagera. Le paracétamol, à la dose la plus faible efficace, peut également réduire la lombalgie.

David Paitraud

Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3367