Idées

Camps de la mort : des médecins bourreaux et une victime  Abonné

Publié le 16/02/2015
Au moment où on commémore le 70e anniversaire de la libération des camps de la mort, deux livres évoquent les médecins qui y ont réalisé d’effroyables « expériences ». Tandis qu’une survivante témoigne de l’atrocité de la survie à Ravensbrück.

« Hippocrate aux enfers - Les médecins des camps de la mort »

Ses grands-pères sont morts à Auschwitz mais c’est en médecin et « passeur de connaissances » que Michel Cymes a voulu « ajouter modestement (sa) petite pierre au fragile édifice de la mémoire des victimes des Crimes contre l’Humanité ». Parce que, aussi, les voix se faisaient plus nombreuses pour suggérer que les terribles expériences menées par les médecins des camps de la mort avaient peut-être permis des avancées scientifiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte