Le monde aujourd'hui

Campagne : perte de tonus  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 16/01/2017
A l'heure où nous écrivons ces lignes, il n'est pas possible d'inclure le débat de dimanche de la primaire à gauche, ni a fortiori celui de la semaine qui commence. L'impression générale est que la campagne se poursuit à un rythme plus lent dans tous les camps, en partie parce que le temps réservé à la gauche est insuffisant et en partie parce que la droite s'interroge sur sa propre dynamique.
Campagne : perte de tonus

Campagne : perte de tonus
Crédit photo : AFP

On nous trouvera quelque peu exigeant, mais nous attendions des débats de la gauche qu'ils se concentrent autour du noyau dur de la politique, le chômage et la dette, ou comment créer massivement des emplois en France tout en rétablissant les comptes publics. On nous trouvera quelque peu simplificateur mais, en dehors de la grande réforme qui atteindrait ces deux objectifs, les autres dossiers nous semblent moins urgents, mieux : ils seront plus aisément résolus, même celui de la crise environnementale, si nous pouvions accroître notre rythme de croissance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte