Mitt Romney en tête aux primaires

Campagne hargneuse aux États-Unis  Abonné

Publié le 12/03/2012
On a un peu vite fait de dire que Mitt Romney a beaucoup de mal à s’imposer dans les primaires républicaines, sous le prétexte qu’il n’a remporté qu’une partie des États lors du « super-Tuesday » du 6 mars. Certes, d’autres primaires décisives doivent encore avoir lieu et parfois dans des États peuplés, comme la Californie. Il n’empêche que le candidat Romney est celui qui a recueilli à ce jour le plus grand nombre de voix de délégués et qu’il distance ses concurrents.
Mitt Romney fait la course en tête

Mitt Romney fait la course en tête
Crédit photo : AFP

POUR ÊTRE INVESTI par le parti républicain, un candidat doit avoir 1 144 délégués. Au lendemain du super-Tuesday, M. Romney en comptait 354 contre 147 à son principal challenger, Rick Santorum, dont la percée est indéniable (87 à Newt Gingrich et 54 à Ron Paul). Ancien sénateur de Pennsylvanie, M. Santorum l’a emporté dans six États contre 13 pour M. Romney et 2 pour M. Gingrich.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte