Une première à Strasbourg

Café santé et pharmaciens conciliants  Abonné

Publié le 01/12/2014
Célèbre pour ses « cafés philo » et ses « cafés d’histoire », le Snack Michel de Strasbourg accueillait la semaine dernière, à l’initiative de l’agence régionale de santé, son premier « café santé », consacré aux risques liés à l’utilisation des médicaments tout au long du parcours de soin. En dépit d’exposés souvent très techniques, le public venu nombreux a participé activement à cette rencontre, en rappelant son intérêt pour une meilleure coordination des traitements.

EN PLEIN DÉVELOPPEMENT dans les hôpitaux mais encore peu connue en pratique ambulatoire, la « conciliation pharmaceutique » a pour objectif de connaître précisément la liste exacte de médicaments pris par un patient, afin de réduire les risques d’interaction, mais aussi d’éviter les ruptures de traitement lorsqu’un malade arrive à l’hôpital, puis en ressort. Venus présenter leur expérience dans ce domaine, plusieurs pharmaciens hospitaliers de la région ont détaillé leurs méthodes de travail et les avantages de la conciliation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte