La bête noire des pharmaciens européens s’en va

Bye bye Charly  Abonné

Publié le 05/11/2009
Devenu depuis 2005 la « bête noire » des pharmaciens européens, le commissaire européen au marché intérieur et aux services, l’Irlandais Charly McCreevy, ne sera pas reconduit dans ses fonctions dans la nouvelle Commission, l’Irlande ayant décidé de confier ce poste à une autre personnalité, qui sera nommée ces jours-ci.

AU NOM d’une vision très libérale de la politique européenne, y compris en matière de santé, Charly McCreevy aura largement utilisé, pendant son mandat, l’arme des procédures d’infraction pour non-respect des traités européens sur la libre circulation et la liberté d’installation. Il espérait ainsi déréglementer un certain nombre de secteurs, allant des professions juridiques aux services financiers, mais incluant aussi la pharmacie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte