Humeur

Burkini ? Non, topless !  Abonné

Publié le 01/09/2016

Ce qui m'a plu, dans l'affaire de l'été, celle du burkini, c'est l'attitude de Manuel Valls. Pas tellement parce qu'il a approuvé des arrêtés municipaux que le Conseil d'État a jugés illégaux, mais parce qu'il a rappelé, lundi à Colomiers, et avec quelle ardeur, que le modèle républicain, c'est Marianne, celle dont le buste triomphant est exposé, seins nus, dans toutes nos mairies. Ainsi le Premier ministre a-t-il pris la bonne mesure du problème, qui serait la pudibonderie de naguère remise au goût du jour par des censeurs religieux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte