Identifiez les plantes grâce à votre smartphone

Botanique électronique  Abonné

Publié le 28/02/2013
On n’herborisera plus jamais comme avant

On n’herborisera plus jamais comme avant
Crédit photo : phanie

NE JETEZ pas tout de suite votre vieille flore Gaston Bonnier ! Vous ne voyez pas de quoi je parle ? Mais si, rappelez-vous, ce gros volume beige, un peu encombrant qui accompagnait vos sorties botaniques. Après avoir observé pétioles, bractées et sépales, compté les étamines et apprécié le velouté d’une fleur, vous sautiez de page en page pour arriver, au terme d’une élégante succession de choix dichotomiques, jusqu’à l’identification finale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte