Biosimilaires : Biogaran prône l'interchangeabilité  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 25/09/2017

Pascal Brière, président de Biogaran, avait déjà dévoilé en mai dernier son positionnement en faveur de l'interchangeabilité des biosimilaires avec le biomédicament d'origine par le pharmacien et le médecin. Il confirme cette vision en affirmant que le développement des biosimilaires de ville n'aura lieu qu'avec la mise en place de cet « acte pharmaceutique rémunéré lié à une ROSP médecin ». Pour cela, Biogaran attend « une réponse politique ». Car si les biosimilaires gagnent rapidement leur place en milieu hospitalier, ce n'est pas le cas à l'officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte