Les adjoints au quotidien

Bientôt du nouveau dans le paiement des gardes et des heures supplémentaires  Abonné

Publié le 25/11/2013
Les heures de garde et surtout les heures supplémentaires – ou complémentaires pour les salariés qui travaillent à temps partiel – constituent une source de revenus d’appoint non négligeable pour de nombreux pharmaciens adjoints. Or les règles de paiement de ces heures ne sont pas toujours bien connues. En outre, le temps partiel et les heures complémentaires en officine vont bientôt être réformés. Mieux vaut donc s’y intéresser de près.

ON LE SAIT, il y a plusieurs types de travail à temps partiel. S’agissant des adjoints en officine, on peut distinguer deux grandes catégories. D’abord le temps partiel « choisi », ou pour convenance personnelle, qui correspond essentiellement, depuis de nombreuses années déjà, à une féminisation croissante de la profession. Mais il y a aussi, et surtout aujourd’hui, le temps partiel imposé. Les difficultés économiques des officines font que les titulaires embauchent moins, et quand ils embauchent, le poste à pourvoir est très souvent à temps partiel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte