Bernard Muller : « une opportunité pour la pharmacie »  Abonné

Par
Publié le 12/11/2019
Président de la Conférence des doyens des facultés de pharmacie, Bernard Muller a participé aux concertations qui ont abouti à la réforme des études de santé. Optimiste quant à sa réussite, il y voit de nombreux progrès qui profiteront notamment à la pharmacie.

Le Quotidien du pharmacien.- Redoutez-vous que les universités n'aient pas suffisamment d'autonomie sur le nombre d'étudiants sélectionnés ?

Bernard Muller.- Nous serons bien sûr vigilants mais nous avons déjà l'habitude de travailler avec les ARS, notamment au sujet du 3e cycle et de l'internat. Je suis plutôt confiant sur le fait que l'on arrivera à converger sans trop de difficultés. Des projections pluriannuelles vont être faites et il pourra y avoir des réévaluations année après année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte