Benzodiazépines et buprénorphine : un durcissement de la réglementation

Publié le 20/03/2012

Un arrêté du 9 mars 2012 paru au « Journal officiel » porte application de la réglementation des stupéfiants aux médicaments à base de flunitrazépam administrés par voie orale, aux médicaments à base de buprénorphine administrés par voie orale, aux médicaments à base de clonazépam administrés par voie orale et à certains médicaments à base de clorazépate dipotassique administrés par voie orale. Ce classement a été décidé en raison du risque de pharmacodépendance, d’abus ou d’usage détourné attaché à ces produits. Sont ainsi concernés les médicaments à base de flunitrazépam (Rohypnol), de clonazépam per os (Rivotril), ainsi que certains médicaments à base de clorazépate dipotassique (Tranxène) à des doses unitaires supérieures ou égales à 20 mg. Par ailleurs, les spécialités à base de buprénorphine per os à des doses unitaires supérieures ou égales à 0,2 mg sont également soumises à la même réglementation.

Quotipharm.com, le 20/03/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr