Équipe de France et vuvuzelas

Beaucoup de bruit pour rien  Abonné

Publié le 23/07/2010

MAUDITES vuvuzelas ! C’est sûr, demain, les supporters sud-africains souffleront à s’époumoner dans ces instruments en plastique au son particulièrement irritant pour les tympans des non-initiés. Leur bourdonnement sourd et incessant d’essaims d’abeilles, qui couvre la rumeur habituelle des stades jusqu’à la voix des commentateurs sportifs, sera un handicap de plus pour nos Bleus, incapables dans ces conditions, de communiquer entre eux et d’entendre les consignes du sélectionneur. Sans parler du risque que ces satanées trompettes font courir aux tympans de nos joueurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte