Baromètre de popularité : la crise de confiance  Abonné

Publié le 12/01/2009

Mois après mois, la crise de confiance envers le gouvernement est toujours aussi tenace. En décembre, plus d’un titulaire sur deux se déclare encore « pas du tout satisfait » de la politique menée concernant l’officine et près de 4 sur 10 se disent « peu satisfait ». Au total, le taux d’insatisfaits atteint 95,5 % à la fin de l’année 2008. En un an, le gouvernement n’aura pas réussi à gagner en popularité (voir le graphique ci-dessous). Au plus fort de sa popularité, la proportion d’insatisfaits flirtait en effet avec la barre des 85 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte