Baisse de l'activité officinale : l'USPO lance un sondage en ligne

Par
Pascal MARIE -
Publié le 31/03/2020
sondage

sondage
Crédit photo : DR

L'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) propose un sondage en ligne pour mesurer l'impact de la crise actuelle sur l'activité quotidienne des officinaux.

Décrété il y a 15 jours, le confinement a sensiblement réduit l'activité officinale. « De 15 % sur l’ensemble du territoire, voire de 35 % en Ile-de-France, par rapport à la même époque en 2019 », indique Gilles Bonnefond, président de l'USPO, selon de premières estimations révélées le 29 mars. Pour mesurer précisément l'activité quotidienne des pharmaciens depuis le 18 mars, un sondage en ligne a été lancé par le syndicat. « Alors que certaines pharmacies font face à une baisse importante d’activité, d’autres voient leur nombre de livraisons augmenter. Les résultats de cette étude livreront des éléments concrets sur les conséquences de l'épidémie », précise Gilles Bonnefond.

À travers cette consultation, l'USPO cherche donc à savoir à quel point « l'épidémie du Covid-19 a entraîné une baisse d'activité pour les pharmacies » et interroge également les officinaux sur une deuxième conséquence du confinement : « le nombre de dispensations à domicile réalisé par jour ». Une fois compilés, les résultats « permettront d'alerter les pouvoirs publics et d'obtenir une adaptation des dispositifs », souligne le président de l'USPO. Dès aujourd'hui, aux côtés de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), l'USPO doit exposer à la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) les mesures spécifiques à envisager pour aider l'officine à traverser cette crise.


Source : lequotidiendupharmacien.fr