Bacloville et Alpadir en bref  Abonné

Publié le 23/03/2017

Dans l’essai Bacloville (320 patients), au bout d’un an de traitement par baclofène à forte dose (jusqu'à 300 mg/jour), on obtient l’abstinence ou la réduction de la consommation jusqu'à un niveau médicalement correct chez 56,8 % des patients traités, contre 36,5 % chez ceux recevant un placebo.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte