Éric Thiébaut

Avocat associé du cabinet JurisPharma, à Paris  Abonné

Publié le 18/04/2011
Eric Thiébaut

Eric Thiébaut
Crédit photo : dr

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quelles sont les différentes formes de regroupement que vous rencontrez ?

ÉRIC THIÉBAUT.- Souvent, il s’agit de deux pharmacies proches l’une de l’autre, la première espérant récupérer la clientèle de la seconde, qui ferme. Ce sont donc des regroupements dans l’une des adresses existantes, avec cession d’une des deux officines. Mais le regroupement peut aussi être effectué à une nouvelle adresse, par exemple dans un centre commercial, et dans une autre commune.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte