Vente de médicaments en grande surface

Avis favorable de l’Autorité de la concurrence  Abonné

Par
Publié le 06/01/2014
Son rapport d’étape de juillet laissait entrevoir l’avis que l’Autorité de la concurrence a finalement rendu le 19 décembre : oui aux médicaments sans ordonnance en GMS, mais avec une obligation de conseils délivrés par des pharmaciens diplômés dans des espaces de vente dédiés. La ministre de la Santé a immédiatement réagi en s’y opposant fermement.

EN JUILLET, l’Autorité de la concurrence jette un pavé dans la mare en s’interrogeant sur la levée du monopole officinal sur les spécialités non remboursables. L’instance a lancé une enquête sectorielle sur la distribution du médicament en février et livre ses premières impressions, sans donner d’avis définitif. Mais selon les premiers éléments, elle constate « des écarts de prix de 1 à 4, sur les mêmes médicaments entre différentes pharmacies ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte