Avenant générique : fallait-il signer ?  Abonné

Publié le 27/05/2013

AU-DELÀ de l’évolution de la rémunération, les discussions actuellement en cours avec l’assurance-maladie portent sur les objectifs de substitution pour 2013. Des dissensions syndicales apparaissent. L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) ont en effet signé le nouvel avenant pour cette année avec l’assurance-maladie, tandis que la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) a refusé de parapher le texte, conformément à l’avis de son conseil d’administration (« le Quotidien » du 21 mai).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte