Nouvelle-Calédonie

Au pays des merveilles du bout du monde?  Abonné

Publié le 02/04/2009
Avec ses plages de sable doré bordées de récifs coralliens, son interminable lagon flanqué d’îles merveilleuses, sa double culture, le « Caillou » pourrait rivaliser avec la plus belle des îles caribéennes ! Une destination classée au Patrimoine, à découvrir sans modération.
Dans la baie d'Upi, parsemée de champigons coralliens

Dans la baie d'Upi, parsemée de champigons coralliens
Crédit photo : dr

Aux portes de Nouméa, des vaches limousines

Aux portes de Nouméa, des vaches limousines
Crédit photo : dr

La Poule couveuse de Hienghène

La Poule couveuse de Hienghène
Crédit photo : dr

Le centre culturel Djibaou, construit par Renzo Piano

Le centre culturel Djibaou, construit par Renzo Piano
Crédit photo : dr

« CAILLOU ». Quel drôle de nom les zoreilles ont-ils donné à ces morceaux de terre française du bout du monde ! D’aucuns lui préfèrent le terme de Kanaky. Sur près de 24 000 km2 de lagon, entre l’Australie et les Fidji, pas moins de 1 600 km de récifs coralliens, classés par l’UNESCO en 2008, protègent Grande-Terre, l’île des Pins et les îles Belep et Loyauté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte