Îles irlandaises

Au large du Connemara  Abonné

Publié le 16/11/2009
C’est l’ouest de l’Irlande, dernières paroisses avant l’Amérique. La terre est un joli patchwork de carrés verts. La côte torturée de rocs est ponctuée d’îles sauvages. Les montagnes qui ne voient jamais la neige se reflètent dans un labyrinthe de lacs aux eaux transparentes.
 Inishbofin, l'île de la vague blanche

Inishbofin, l'île de la vague blanche
Crédit photo : B. BARBIER

GALWAY est aux portes du Connemara, la terre des grandes solitudes et des caprices du ciel. Ce parc national, qui s’étend sur 3 000 hectares, est une lande infinie parée de toutes les couleurs sauvages, des prairies et des montagnes érodées couvertes de bruyères et de fleurs alpines. Clifden en est la capitale. À l’origine, un petit marché créé en 1812 ; aujourd’hui, une charmante bourgade aux rues colorées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte