LIVRES - Littératures d’Afrique, d’Asie, d’Amérique et d’Europe

Au carrefour des mondes extérieurs  Abonné

Publié le 05/06/2014
Il est bon parfois de franchir les frontières et de lire des auteurs d’autres pays, ou qui évoquent leur pays natal après s’être exilés, ou encore les impressions d’écrivains français qui se sont affrontés à d’autres mondes.

LE SUJET de « Quels sont ces chevaux qui jettent leur ombre sur la mer ? » (1), d’Antonio Lobo Antunes, est un huis-clos : une femme se meurt avec à son chevet ses enfants. Sous la plume du grand écrivain portugais – ancien psychiatre, on ne l’oublie pas –, il prend la forme d’une sorte de poème sans fin ni commencement qui sonde les cœurs et dialogue avec les morts.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte