Bilan 2009 de l’économie de l’officine

Attention, fragile !  Abonné

Publié le 30/08/2010
L’étude statistique annuelle de Fiducial sur l’économie des officines en 2009, qui vient de paraître, confirme malheureusement les tendances observées en 2008 : l’activité ne progresse pas ou trop peu, la marge commerciale reste à un niveau insuffisant, et les charges d’exploitation continuent de progresser lentement mais sûrement. Résultat : de nombreux confrères voient leur rentabilité se dégrader encore, et les difficultés de trésorerie se multiplient. Analyse.
A l'heure des comptes, la baisse de rentabilité se fait parfois cruellement sentir

A l'heure des comptes, la baisse de rentabilité se fait parfois cruellement sentir
Crédit photo : bsip

TOUTES les études et enquêtes de conjoncture rendues publiques depuis un an le laissaient prévoir : l’année 2009 a été un mauvais millésime pour la santé économique des officines françaises. Car avec un chiffre d’affaires moyen qui progresse à peine (+ 1,39 %, contre 1,58 % en 2008), une marge commerciale après remises qui reste à un bas niveau malgré une relative stabilisation (27,75 % en moyenne) et un excédent brut d’exploitation qui perd plus d’un demi point par rapport à l’année précédente (10,89 % au lieu de 11,43 %), la situation n’est pas brillante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte